Lecture du livre de l’Exode ( 17, 3-7)

EVANGILE

« Joseph fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit » (Mt 1, 16.18-21.24a)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

    Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ.

    Or, voici comment fut engendré Jésus Christ :
Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ;avant qu’ils aient habité ensemble,
elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint.
    Joseph, son époux, qui était un ho
    Comme il avait formé ce proj
mme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement,
décida de la renvoyer en secret.
et, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit :
« Joseph, fils de David,  ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus
(c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »

    Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit.

    – Acclamons la Parole de Dieu.

 

Méditation :

1 – Contemplons comment Dieu agit dans notre histoire pour notre salut

            Dieu n’est pas à distance de notre histoire. Il s’inscrit dans notre histoire marquée par son aspiration à vivre et par ses contradictions destructives.

            Nous pouvons regarder comment fonctionne notre monde aujourd’hui ? Ses attentes ; les moyens qu’ils se donnent pour les satisfaire ; ses réussites ; ses impasses.

 

2 – La figure de Joseph.  

            Homme ordinaire, issu de la famille, de Jacob,

 Époux d’une jeune fille, appelée, Marie.

Il est décrit comme juste, discret, attentif à s’en remettre à la volonté de Dieu. Il a à prendre de graves décisions :  

Garder avec lui une fiancée vierge mais enceinte

Obéir à l’édit de l’empereur pour le recensement de la population à Jérusalem.

Assurer la protection de l’enfant et de sa mère au cours de ce déplacement

Fuir en Egypte pour protéger la vie de l’enfant Jésus, de la cruauté d’Hérode.

 

3 – Les décisions de Joseph sont prises dans un temps d’arrêt, de silence, de sommeil, « en songe », nous dit-on. 

            Ceci nous dit que Joseph n’en fait pas à sa tête. Chez lui, la décision vient de Dieu. Il l’accueille et l’accomplit dans des actes tout humains :

-       Sauvegarder la vie de sa fiancée

-       Obéir à l’autorité publique, l’édit de César.

-       Veiller à la naissance de Jésus en père adoptif.

Se mettre à l’écart, en Egypte, le temps que passe la cruauté du Mal qui devait faire périr l’enfant.

 

Vraiment Joseph nous apparaît comme le Père de « l’INNATENDU »

 

4 – Aujourd’hui, ne sommes-nous pas dans la situation de Joseph, « situation Inattendue » ?

Saint Joseph nous invite à l’accueil de l’inattendu, à la confiance en un Dieu qui s’inscrit dans notre histoire pour la conduire vers la VIE.

Joseph est un des premiers disciples du  « Crucifié-Ressuscité » «Epreuve – Vie »

 

Prière à Saint Joseph :

Ô glorieux Saint Joseph, chef de la Sainte Famille de Nazareth, si zélé à pourvoir à tous ses besoins, 
étends sur nos familles, nos proches et nos communautés ta tendre sollicitude, 
prends sous ta conduite toutes les affaires spirituelles et temporelles qui les concernent, 
et fais que leur issue soit pour la gloire de Dieu et le salut de nos âmes. Amen.”

 

Père Finet, fondateur des Foyers de Charité avec Marthe Robin